Actualités

LIMITER LES IMPAYES : Prévenir plutôt que guérir !

C’est une des grandes questions que se posent tous les futurs investisseurs : Chez DOMIS, nous limitons les risques au maximum : nous préférons prévenir que guérir !

 

Une des grandes règles de base : une sélection rigoureuse du locataire :

 En effet, nous portons une attention toute particulière à la constitution des dossiers locataires : non seulement  ils doivent respecter impérativement les critères de solvabilité de notre assureur mais en plus nous demandons tous les documents avant de signer le bail.

Les critères principaux imposés par l’assurance sont :

–     Les revenus du candidat locataire doivent couvrir 3 mois le montant du loyer + les charges,

–     Le candidat locataire doit avoir une en activité professionnelle stable.

Bien sûr tous ne rentrent pas dans ce moule idéal, c’est pourquoi, tous les dossiers sont envoyés à l’assurance pour étude et validation,  accompagnés des documents suivants :

Dans tous les cas de figure :

  • carte d’identité ou passeport
  • dernier avis d’imposition
  • trois dernières quittances ou une attestation d’hébergement

→ Pour un salarié :

  • contrat de travail ou une attestation de son employeur
  • trois derniers bulletins de paie-
  • extrait Kbis de moins de trois mois

→ Pour les retraités :

  • justificatif de leur pension et de chaque complémentaire retraite

→ Pour un artisan, chef d’entreprise :

  • deux derniers bilans.

→ Pour un étudiant avec garant :

  •   carte d’étudiant, et les mêmes documents que plus haut pour le garant, selon sa situation.

 

Une fois tous ces documents récupérés, le dossier est soumis à l’assureur.

Lorsque nous avons la validation de l’assureur, nous pouvons signer le bail.

Une fois tous ces documents récupérés, le dossier est soumis à l’assureur.

Lorsque nous avons la validation de l’assureur, nous pouvons signer le bail.

 

Et ensuite ? Au premier retard de paiement, la procédure démarre au 10 du mois :

  • Tout d’abord à l’amiable, et comprise dans vos frais de gestion :
    • relance d’impayé par mail,
    • relance téléphonique,
    • Courrier de mise en demeure,
  • Puis par voie d’huissier : envoie d’un commandement à payer.
  •  Enfin, déclaration du sinistre auprès de l’assurance qui prend le relais sur la suite de la procédure.

En respectant scrupuleusement toutes ses étapes, chez DOMIS nous avons un taux de sinistralité très bas. Ainsi, sur les quelques dossiers sinistres que nous avons été obligés d’ouvrir, tous les propriétaires ont été indemnisés.

 Le propriétaire reste libre de choisir ou non cette assurance, qui vous offre une garantie d’assistance juridique complémentaire et de dégradations immobilières (lorsqu’il y a vraiment de gros travaux).

Il a  également la possibilité de prendre l’option « Vacance locative » mais elle reste onéreuse, nous ne la conseillons que dans des cas très particuliers.

Alors rassuré ? Lancez-vous ! Devenez investisseur !

Domis vous attend pour étudier ensemble la solution qui s’adapte au mieux à votre situation personnelle et fiscale.

Les commentaires sont fermés.